Etude de blender

Afin de m’améliorer dans la création de jeux vidéo, je souhaite être capable de créer mes propres assets. Je me suis lancée en avril 2018 dans l’étude de Blender en suivant une formation en ligne.
Pour le mettre en pratique j’ai commencé un Fake Game Footage. Cela consiste à simuler le game play d’un jeu en faisant une animation sous Blender à l’aide d’images clefs.

J’ai beaucoup appris en affrontant obstacle par obstacle.

J’ai commencé par faire un storyboard à l’aide d’images statiques grossièrement dessinées sur Gimp et posées sur la musique. Cela m’a déterminé mes scènes et leur nombre de frames.
Pour la musique j’ai pris celle d’il était une fois l’homme, car c’est une de mes musiques préférées.
Cela m’a permis de me former sur l’outil de montage VSE de Blender.

Je suis passé ensuite à la création des titres animés en plusieurs langues. J’ai vite compris qu’il fallait plusieurs fichiers Blender pour pouvoir créer des résultats spécifiques (ici un titre sur fond transparent) qu’on assemble ensuite sur le fichier VSE. J’ai enregistré image par image les titres animés et il est facile de faire un « strip » dans l’outil de montage.

Je suis passée ensuite à la première scène, l’animation de la croix blanche qui grandit. Rien de bien difficile à animer, j’ai gardé l’image de fond.

La scène deux est une explosion physique d’un groupe de sphères empilées en cube. J’ai passé un bon moment avec un tutoriel d’explosion avant de trouver ce qui me va. Je voulais que mes sphères oranges, noires et blanches explosent et retombent sur la surface. j’ai ensuite ajouté un disque pour cacher le début de l’explosion. J’ai aussi étudié mes premières particules et j’ai fait confiance à Blender pour le rendu. C’étais aussi mes premières matières.

Dans la scène trois (vie) et quatre (collecter), j’ai trouvé d’autres tutoriels pour que ma caméra suive mon acteur. J’ai aussi commencé à modéliser les différentes formes pour la « croissance ». Au début je pensais mettre en parallèle la croissance, blanche et noire, mais j’ai manqué de volonté. Normalement on peut panacher ce qu’on collecte, cela crée des hybrides. Je n’ai pas cherché assez longtemps comment le représenter. Le 50/50 donne un cas particulier : le rouge feu.

Dans la scène 5 (combat) j’ai commencé à apprendre les armatures, les effets spéciaux pour les armes, d’autres particules pour le feu et améliorer les animations.

Dans la scène 6 (collaborer), j’ai étudié un tutorial sur le plasma pour commencer à comprendre nodes et les shaders. C’est un vaste sujet.

La j’ai fait une vidéo reprenant l’état d’avancement actuel en août 2018.

Il manque trois scènes, une du combat final, la conclusion et le titre. Je vais manquer de temps pour les faire car je passe sur un autre projet.

Work in progress Dust Fake Game footage 100% blender

Scroll to top